Parler du temps qu'il fait pour mieux communiquer




Pourquoi y a t-il tant de discussions entre les individus sur un sujet aussi banal que la météo? 
La critique intellectuelle la plus fréquente sur ce thème est son inutilité. 
En annonçant à son interlocuteur "il fait froid aujourd'hui" beaucoup de personnes y voient un manque crucial
de substance. La marque d'un échange vain où les personnes n'ont rien d'autre à se dire. 

Pourtant, parler du temps qu'il fait demeure toujours un échange avec l'autre...



Lorsqu'on a rien "d'important" à dire la pluie et le beau temps viennent combler nos dialogues.
C'est de la communication phatique, c'est à dire qui n'a rien de fonctionnel, qui n'a, à priori, aucun but.
C'est un sujet qui permet simplement d'établir le contact et de signifier son intérêt pour la personne en face de nous.
On atteste la présence d'autrui, on se tourne vers lui et on lui adresse la parole. C'est déjà bien mieux qu'un silence gênant.

Aussi, la météo est un sujet neutre qui permet d'éviter tous désaccords. Connaissez vous des gens qui se disputent sur le temps qu'il fait? Nous créons ainsi un lien sympathique avant d'engager peut-être des sujets plus cruciaux. Une amorce dans nos conversations sérieuses.

Parler du soleil permet également de parler de ses états d'âme. Le ciel reflète nos émotions et nos humeurs.
On parle de soi en se réjouissant d'un ciel bleu ou en s'attristant de la pluie. Ou vice et versa! Nous communiquons à l'autre notre état d'esprit.

Toutes nos tergiversations sur la météo ne se révèlent donc pas si banales. 

2 commentaires:

  1. Très bon article. C'est un sujet intéressant et mystérieux.
    Pour ma part, je mesure l'humeur des gens en écoutant leurs commentaires sur la météo! C'est un bon indice de réceptivité.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Coralie pour votre commentaire! :)

    C'est vrai que c'est une bonne approche pour tester la température ;)

    RépondreSupprimer