Le corps: premier outil de communication

Notre corps parle. Nous grimaçons de douleur, nous tremblons de peur, nous sautons de joie ou nous rougissons de honte.

Des chercheurs américains et anglo-saxons ont montré que 75% de la communication est non-verbale.
Les tout premiers messages d'un être humain ne sont d'ailleurs que des gestes, des sourires et des regards échangés entre une mère et son bébé.
 
Dans chaque groupe social ou ethnie il existe un code de geste. On se serre la main, on se fait la bise, on hoche la tête. 

Notre corps reste à l'origine de toute communication. Et cette communication non-verbale est supérieure à l'information verbale.
Car elle échappe à son locuteur et a un impact immédiat. Une intonation de voix peut introduire un sous entendu. Un soupir exprimera la lassitude. Un regard le désir.

Si un bon orateur sait manier les mots il pourra difficilement contrôler ses gestes pour voiler son réel état d'esprit.

La langue peut mentir mais le corps lui est toujours honnête.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire